Rechercher

Sesto à Nantes / Critique par Opera-Online

Dernière mise à jour : 6 janv.

"Julie Robard-Gendre fait un tabac dans le rôle de Sesto, avec une expression revendiquée d’une individualité propre face à Vitellia, loin du pantin sous emprise. Elle défend un personnage exaltant et complexe, soutenu par des vocalises torrentielles et une exactitude du discours musical. Le placement n’est pas seul en jeu : il y a aussi la profondeur d’immersion dans les notes et le souffle intangible du vibrato. La mezzo nantaise campe l’amoureux et le traître repenti avec une conviction constante, et surtout un gosier insubmersible."


Par Thibault Vicq, le 11 décembre 2021


Lire tout l'article


Photo Jean-Marie Jagu

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout