Rechercher

Akhnaten a Nice / Revue de presse

Dernière mise à jour : 6 janv.

" Julie Robard-Gendre (l’épouse, la reine Nefertiti) à la voix chaude, à l’expression lyrique."

André Péreygne, nov 21, ForumOpera


" Julie Robard-Gendre dans le rôle de Nefertiti, Patrizia Ciofi dans celui de la mère d’Akhnaten, la Reine Tye, sont toutes deux magnifiques de profondeur, de séduction vocale et d’engagement émotionnel."

Hélène Pierrakos, Nov 2021, Webtheatre.fr


"Julie Robard-Gendre prête sa voix grave et chaude à l’ardente intensité à Nefertiti, épouse dont le timbre profond s’enlace dans les aigus du contre-ténor et évoque l’envoûtante beauté d’une Dalila ou d’une Carmen."

Damien Dutilleul, Nov 2020, Olyrix


"...la Nefertiti de Julie Robard-Gendre. Le timbre chaud de la mezzo, plus noir, apporte un subtil déséquilibre qui sublime le très bel ensemble."

Hugues Hameau-Crays, Nov 2021, Classique-c-est-cool.fr


"L'enchaînement des duos, trios et des ensembles profite à la Nefertiti de Julie Robard-Gendre qui déploie la longueur et l'amplitude de son mezzo souverain qui dessine une belle présence en scène."

David Verdier, Nov 2021, Wanderer


"Présence sculpturale, voix chaude, Julie Robard-Gendre confirme que de belles voix peuvent et doivent aborder ce genre d’œuvre."

Laurent Bury, Nov 2020, Wanderersite.com




1 vue0 commentaire