La Belle-Hélène à l'opéra de lausanne retransmise le 29 décembre à 17h35 sur Arte.

Disponible en replay ici

Les 22, 23, 27, 29, 30 et 31 décembre, Julie Robard-Gendre fait ses débuts à l'opéra de Lausanne dans le rôle-titre de la Belle-Hélène et dans une nouvelle production mise en scène pas Michel Fau. +info

Nov 2019

Julie Robard-Gendre sera désormais représentée à l'international par Deborah Sanders au sein de sa nouvelle agence Arbour artists. 

 +info

Extrait de presse:

"La nantaise Julie Robard-Gendre (remarquée dans son rôle de Carmen à Rennes) campe la mère d’Hamlet, la Reine Gertrude. Sa silhouette longiligne, son port altier lui donne une allure majestueuse qui convient parfaitement au rôle. La puissance de son timbre de mezzo-soprano homogène sur l’ensemble de la tessiture teintée de nuances fauves se déploie avec aisance. Investie dans son jeu d’actrice, elle sait tout aussi bien être royale, cajoleuse, inquiète et elle impressionne particulièrement à l’acte III lors de la confrontation houleuse avec son fils.

Olyrix/Veronique bouvier info

Le 3 septembre 2019

Les répétitions ont commencé à l'opéra de Nantes: Hamlet d'Ambroise Thomas dans lequel Julie chantera le rôle de la reine Gertrude les 28 et 29 septembre, 1er, 2 et 4 octobre prochains.+info

NOUVEAU!

avril/mai/juin 19

Du 27 avril au 15 juin, Julie Robard-Gendre chante la deuxième dame dans Die Zauberflöte de Mozart à l'opéra de Paris dans la mise en scène de Robert Carsen et sous la direction de Henrick Nanasi. +info

Les 5 et 7 Février, Julie retrouve le rôle de Ghita dans Der zwerg de Zemlinsky au théâtre de Caen dans la magnifique mise en scène de Daniel Jeanneteau et sous la direction de Franck Ollu. + info

Der zwerg/Zemlinsky

Décembre 18

Du 14 au 18 décembre, Julie Robard-Gendre chante le rôle du Prince charmant dans Cendrillon de Massenet dans la mise en scène d'elio Toffolutti et la direction de Claude Schnnitzler. +info

Julie Robard-Gendre dans le premier air du prince charmant (Cendrillon/Massenet).

Opéra de Nantes, novembre 2018.

+ de vidéos

Novembre 18

Julie Robard-Gendre chante le rôle du Prince charmant dans Cendrillon de Massenet dans la mise en scène d'ezio Toffolutti et la direction de Claude Schnnitzler à l'opéra de Nantes. 

+info

Sept/oct 18

Les Huguenots retransmis le 4 octobre sur France tv replay ainsi que dans les cinémas UGC! 

Marguerite de Vallois: Lisette Oropesa

Urbain: Karine Deshayes

Dame d'honneur: Julie Robard-Gendre

Coryphée: Elodie Hache

 +info

Juin 18

ARSENAL DE METZ

Le 14 juin, Julie Robard-Gendre tiendra la partie d'Alto solo dans la 9ème symphonie de Beethoven à l'arsenal de Metz et créera la SINFONIETTA IX pour mezzo, choeur et orchestre de Zad Moultaka.

Direction: Jacques Mercier

Orchestre National de Lorraine

+info

Mercredi 20 juin 2018 à 20h, Radio Classique retransmet le concert d’ouverture des Flânerie musicales de Reims en direct depuis la Basilique Saint-Rémi:

au menu, 9ème symphonie de Beethoven avec l'orchestre national de Lorraine, direction Jacques Mercier

Soprano: Raquel Camrinha

Mezzo: Julie Robard-gendre

Tenor: Thomas Bettinger

Basse: Sungkon Kim

+info

Juin 18

OPERA DE TOULON

Mai 2018, Julie chante le rôle de Fenena dans le Nabucco de Verdi à l'opéra de Toulon dans la mise en scène de Jean-Christophe Mast et la direction de Jurgen Hempel.

+info

voir

Mai 18

Les 18, 20, 22 et 24 mai, Julie chante le rôle de Fenena dans le Nabucco de Verdi à l'opéra de Nice dans la mise en scène de Jean-Christophe Mast et la direction de Gyorgy G.Rath.

+info

Mars 18

OPERA DE REIMS

Les 17 et 19 mars, Julie Robard-Gendre chante le rôle d'Olga dans Eugène Oneguine à l'opéra de Reims dans la mise en scène de Pénélope Bergeret et la direction de Benjamin Pionnier.

+info

Février 18

OPERA DE METZ

Les 2, 4 et 6 février 2018, Julie Robard-Gendre chante le rôle d'Olga dans Eugène Oneguine à l'opéra de Metz dans une nouvelle mise en scène de Pénélope Bergeret et la direction de Benjamin Pionnier.

+info

Janvier 2018

Carmen à l'opéra de Rennes sacrée meilleure nouvelle production 2017 sur le site forumopera.

"Certes, il y eut diffusion gratuite sur une vingtaine d’écrans dans près de 25 villes bretonnes. L’opéra de Rennes se plaçait une nouvelle fois à l’avant-garde des technologies de l’image et du son. Si toutefois un lecteur sur trois a choisi cette nouvelle production de Carmen, ce n’est pas seulement en raison d’un dispositif innovant. Dans un des opéras les plus représentés au monde, Nicola Berloffa a réalisé l’impossible sans-faute. Sa proposition, dénuée de vulgarité, emprunte ses meilleures idées au cinéma. La réussite visuelle et scénique n’empiète pas sur la direction d’acteur, elle aussi remarquable. L’intelligence du concept, enfin, a mis en valeur un impeccable plateau vocal francophone mené par Claude Schnitzler à la tête de l’Orchestre Symphonique de Bretagne."

Suivez-moi sur Facebook

*Crédit photographique Christine Ledroit-Perrin